Les confréries

 

Bien que d’aspect en apparence médiatique, les Confréries dédiées à l’olivier sont toutes au service de cet arbre millénaire: leur but premier est la défense de l’olivier et de ses produits, l’olive et l’huile.
La première confrérie a été créée en 1964 à Nyons, depuis plusieurs lui ont emboitées le pas dans les différentes régions oléicoles françaises.

 

Une confrérie, en quelques mots

Comme toute association loi de 1901, une Confrérie tient une assemblée générale qui élit son Conseil d’Administration. Ce dernier désigne un bureau comprenant : un président (le Grand-Maître); deux vice-présidents (les Grands Chanceliers); un maître de cérémonie (le Grand Chambellan); un secrétaire (le Tabellion); un trésorier (Grand Argentier) et trois dégustateurs expérimentés (les Maîtres Tastaires).
Pour devenir Chevalier de l’Olivier, il faut être présenté par un parrain. La proposition doit être agréée par la majorité des membres du Grand Conseil de la Confrérie, désigné par l’Assemblée générale.
Les nouveaux chevaliers viennent renforcer un vrai réseau d’ambassadeurs, chacun dans son domaine pouvant justifier de défendre un des points liés à l’olivier, quelles qu’en soient la variété et la zone de production.
La tenue traditionnelle, disons-le quelque peu folklorique, est la cape en velours (généralement verte), le chapeau de feutre (généralement vert), la médaille avec ruban (vert à Nyons, or & rouge en Languedoc-Roussillon par exemple).

 

L’intronisation, un rituel amical

L’intronisation du nouveau Chevalier a lieu au cours d’un Chapitre qui se tient à l’occasion d’une manifestation publique :
L’impétrant doit d’abord prêter serment et s’engager à défendre l’olivier et toutes les valeurs matérielles et spirituelles que ce dernier représente.
Guidé par son parrain, l’impétrant goûte symboliquement une olive ou de l’huile d’olive.
Le Grand-Maître de la Confrérie accueille l’impétrant par une allocution de bienvenue et de félicitations, puis il l’adoube avec un rameau d’olivier.
Le parrain ceint le nouveau chevalier de la médaille qui atteste de son intronisation.
Au fil des ans – s’il se montre particulièrement méritant – le nouveau Chevalier pourra accéder au titre de Majoral et revêtir la cape et le chapeau. Le Majoral participe alors aux travaux du Grand Conseil.

 

Le serment

A titre d’exemple, le serment de la Confrérie des Chevaliers de l’Olivier de Nyons :
Avec joie j’accepte de faire partie de la Confrérie des Chevaliers de l’Olivier. Je promets par mes paroles, mes écrits, mes actes, de me conduire en franc chevalier, de défendre l’Olivier et toutes les vraies richesses, matérielles et spirituelles qu’il nous apporte, des pratiquer les vertus qu’il représente, d’aider dans toute la mesure de mes moyens à la maintenance et à la promotion de sa culture ; d’œuvrer pour l’Olivier, nourriture et lumière, pour l’Olivier, symbole d’abondance, de sagesse et de paix, symbole de vie.

Confrérie des Chevaliers de l’Olivier de Nyons

Créée en 1964
Grand Maître : Christian Bartheye

En 1963, naquit l’idée de créer une Confrérie dans le but de défendre l’olivier dont l’existence même était menacée après le gel désastreux de 1956.
Depuis lors, la Confrérie des Chevaliers de l’Olivier a organisé de nombreux « chapitres » pour l’intronisation de nouveaux « chevaliers » au service de l’olivier et en parrainant de nouvelles confréries, en France comme à l’étranger :
Pour célébrer l’olivier, la confrérie des chevaliers de l’Olivier de Nyons a créé de grandes fêtes : en 1964, les « Olivades » et vingt ans plus tard, la Fête de l’huile nouvelle communément appelée Fête de l’Alicoque. La confrérie participe également à de nombreuses autres manifestations : la Fête de l’Olive Piquée (en décembre à Nyons), la fête de l’huile nouvelle (mi-janvier à Buis les Baronnies),…

http://chevaliersdelolivier-nyons.com

 

Visionnez le film réalisé à l’occasion de l’Année mémorable de l’Olive de Nyons !

DSC_0048- confrerie nyons
confrerie
Confrérie des chevaliers de l’olivier du Languedoc-Roussillon

Créée en 1992
Grand Maître : Michel Teissier

La confrérie est présente dans le tissu oléicole de la région Languedoc-Roussillon dans les départements de l’Aude, du Gard, de l’Hérault et des Pyrénées-Orientales. Les professions sont largement présentes au sein de cette association: mouliniers, confiseurs, et producteurs. Dans un but de promotion de l’olivier, la confrérie est amenée à organiser des chapitres au cours desquels elle intronise de nouveaux membres méritants de l’olivier : Grand Chapitre fin septembre à Nîmes, Pignan en septembre, Marguerittes en octobre, Corconne en décembre. La Confrérie participe aux manifestations à: Les Vans, Die, St Péray, Lodève, Faugères, Puisserguier, Béziers, Narbonne, Carcassonne, Nîmes, Vauvert, Alès, St Paulet de Caisson ….ainsi qu’à l’huile de l’Avant dans différents moulins à huile.

http://chevaliersdelolivier-lr.fr

Confrérie des Chevaliers de l’Olivier du Pays d’Aix

Créée en 1993
Sa maxime : Ne extra oléa, ne nous éloignons pas de l’olivier

La Confrérie devenait une des principales branches d’activité de l’Association des Compagnons de l’Olivier du Pays d’Aix (ACOPA).
La Confrérie s’est fixée pour tâche de défendre et de mieux faire connaître les produits de haute tradition que sont l’olive et l’huile d’olive du Pays d’Aix, centre de culture de l’Aglandau, de la Royale et de la Salonenque, d’apporter tout le soutien possible au développement de l’oléiculture.
La confrérie est notamment présente à la Fête des Rameaux d’Or, dans le village du Pays d’Aix, et pour la « Festo de l’Oli de z’Ais » le dernier dimanche de juin à Aix en Provence.

http://www.accopa.com/confrerie/confrerie.php

Commanderie du Rameau d’Argent

Grand Maître : Bernard JACQUET

La Commanderie du Rameau d’Argent a une vocation régionale (Var, Alpes Maritimes, partie des Bouches du Rhône et des Alpes de Haute Provence). Comme pour les autres confréries, la commanderie a pour mission de défendre l’olivier, cette défense prend plusieurs aspects: participation aux diverses manifestations folkloriques, bien sûr, mais également un travail permanent de sensibilisation à la protection de l’olivier, à la promotion de ses produits et à son développement.
La Commanderie du Rameau d’Argent participe à de nombreuses manifestations, parmi lesquelles on trouve la journée des Confréries à la Foire de Brignoles (en avril), la fête des moulins à Sanary (en mai), la fête de l’Olivier à Ollioules (en octobre) ou la Fête de l’Olive à Fayence (en octobre).

http://commanderie-rameaudargent.fr/cariboost11

Confrérie de l’Olivado de Provence

Créée en 1975
Grand Maitre : Gérard Pellegrini

Cette confrérie s’est fixé un objectif bien précis : voir se reconstituer les belles olivaies, cette ‘manne’ qui faisait vivre les populations agricoles. Cela s’est par exemple traduit par la plantation d’une centaine d’olivier dans la commune de Ste Maxime, à Carros. La confrérie œuvre pour que cet arbre mythique et toutes ses richesses ne soient pas abandonnés.
L’Olivado de Provence organise des sorties culturelles, des rencontres inter-confréries, des conférences, un concours d’huile amateur, des ateliers cuisine, et participe aux différentes fêtes de l’olivier.

confrerie
Facebook Iconfacebook like buttonYouTube IconVisitez notre page Google +