Et si on fetait l’arrivee des beaux jours avec les huiles d’olive de nos terroirs ?

Et si on fêtait l’arrivée des beaux jours avec les huiles d’olive
de nos terroirs ?

 

Les beaux jours qui arrivent nous donnent envie de cuisine légère… mais qui nous fait plaisir ! Pas question de lésiner sur le goût au détriment de la santé !

On opte donc pour des cuissons vapeur, basse température ou encore papillote pour leur côté diététique et sain en y ajoutant de l’huile d’olive de nos terroirs pour relever les saveurs ! De quoi se régaler…

 

Cuisson vapeur, papillote, basse température… Pourquoi on adore ?

Ces cuissons, souvent mal vues par leur côté diététique, sont souvent associées à « fade » ou encore « sans saveurs ». Mais elles reviennent sur le devant de la scène pour ce printemps 2021 ! Leur principe de cuisson douce permet de conserver les qualités nutritionnelles, mais aussi toutes les saveurs des aliments…

 

Mais c’est quoi au juste ces cuissons ?

 

La cuisson vapeur :

Ce mode de cuisson sain est plus que reconnu de nos jours : utilisé en Asie depuis plus de 6000 ans, ses preuves ne sont plus à faire ! Son mode de cuisson est doux et permet de faire cuire à la fois les légumes, les poissons, les viandes blanches, les volailles, les raviolis asiatique… mais aussi des desserts comme les flans et les crèmes desserts ! On aime son côté simple : que ce soit à la cocotte-minute, au micro-ondes, au cuiseur-vapeur, à la casserole ou encore au panier de bambou, tout le monde peut cuisiner à la vapeur ! Pour les légumes, optez pour ceux issus de l’agriculture biologique pour conserver leur peau : elle renferme de nombreuses fibres, vitamines et minéraux !

Notre astuce : un filet d’huile d’olive avant de servir le plat et le tour est joué ! Ne pas hésiter à aromatiser (épices, herbes aromatiques, …) l’eau qui deviendra vapeur, pour donner un souffle d’originalité au plat !

Pour tout découvrir sur comment faire cuire les légumes à la vapeur, cliquez ici !

 

La cuisson basse température

Avez-vous déjà entendu parler de cuisson basse température ? Également appelée cuisson « juste température » elle nécessite quelques connaissances. Pourquoi on aime cette cuisson ? Pour son côté « bon pour la santé », puisqu’elle préserve les nutriments, vitamines et minéraux des aliments. Elle permet aussi une cuisson uniforme, peu importe les quantités ! Selon les aliments, la température ne sera pas la même, généralement elle oscille entre 54 et 80°C (pour connaître la température de votre viande, plantez-y un thermomètre sonde). La cuisson basse température se réalise au four, en veillant à ne pas utiliser la chaleur tournante : on privilégie une radiation simultanée du haut et du bas du four. La température doit être constante dans le four !

La basse température se destine majoritairement aux viandes ainsi qu’aux volailles : elle permet aux viandes rouges de rester rosées et aux viandes blanches d’avoir une couleur nacrée.

Notre secret ? Saisir la viande à la poêle avec de l’huile d’olive puis cuire au four à basse température. Au moment de servir, rajouter un filet d’huile d’olive de nos terroirs pour faire briller vos papilles.

Pour découvrir le tableau de cuisson des viandes à basse température, cliquez ici !

 

La cuisson papillote

La cuisson papillote, à la fois simple et tendance, permet elle aussi de conserver les qualités nutritionnelles des aliments ! Généralement, ce sont les poissons et les viandes qui sont cuits en papillote… mais elle s’utilise aussi très bien pour les légumes ou encore les desserts ! On aime ses possibilités originales pour la présentation : du papier cuisson origami à la feuille de bananier ou de chou, laissez parler votre créativité pour former votre papillote ! Soyez seulement vigilant à ce qu’elle soit bien fermée pour que la vapeur puisse se former. On n’hésite donc pas à ajouter ficelle ou encore cure-dents pour s’assurer de la bonne fermeture !

Notre conseil : Avant de passer la papillote au four, il suffit soit d’arroser le tout avec une huile d’olive de nos terroirs, soit de faire mariner les aliments dans de l’huile d’olive, des épices ou des aromates et une base acide (vin, vinaigre de riz) pour s’assurer moelleux et tendreté.

Pour découvrir le temps de cuisson moyen selon les aliments, cliquez ici !

 

En résumé…

Les huiles d’olive de nos terroirs s’accordent à merveille avec ces cuissons ! Essayez-les et goûtez à la diversité…

 

Notre conseil cuisine ?

Accorder son huile d’olive en fonction de l’aliment.  Avec la grande diversité des huiles d’olive de nos terroirs, chaque aliment aura son huile d’olive avec qui s’accorder à la perfection ! Cliquez ici pour en savoir plus.

 

 

> Des idées recettes à découvrir ici !

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? N’oubliez pas de le partager sur les réseaux !

Facebook IconYouTube IconTwitter Icon