Bûche «marrondarine» à l’huile d’olive de Nyons AOP

Bûche «marrondarine» à l’huile d’olive de Nyons AOP

8 personnes
30 minutes
40 minutes
minutes
Coût
Difficulté
Huile ou Olives utilisée(s) : AOP huile d'olive de Nyons

Conseils, astuces

Grand classique des fêtes de fin d’année, cette bûche « marrondarine » vous étonnera avec ses saveurs originales et sa légèreté. La douceur de la crème de marron se marie à merveille aux notes acidulées de la mandarine. L’huile d’olive de Nyons AOP, de par ses arômes de fruits secs et son goût beurré, apportera du moelleux et de la gourmandise. Dans les desserts les huiles d’olive goût subtil (huile d’olive de Nice AOP, huile d’olive de Nyons AOP), douces et marquées par des arômes de fruits secs, sont des valeurs sûres.

Ingrédients

  • Pour le gâteau :
  • 500 g de crème de marron
  • 1 grosse cuillère à soupe de farine
  • 1 c. à soupe de rhum
  • 30 g d’huile d’olive de Nyons AOP
  • 3 œufs
  • Pour le confit de mandarine :
  • 8 à 10 mandarines
  • 2 c. à soupe de sucre
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive de Nyons AOP
  • Pour la chantilly :
  • 1 pot de crème fraîche entière
  • 3 c. à soupe de sucre glace
  • 1 sachet fixateur de chantilly
  • 1 c. à café d’arôme d’orange
  • Le zeste d’une orange
  • Pour préparer cette bûche « marrondarine », il faudra avant toute chose mettre le bol, les fouets et la crème fraîche entière au réfrigérateur pour la préparation ultérieure de la chantilly.

  • Préparer le gâteau : préchauffer le four à 180°C.

  • Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Dans un saladier, mélanger la crème de marron avec l’huile d’olive de Nyons AOP puis le rhum. Ajouter la farine et les trois jaunes d’œufs.

  • Monter les blancs en neige fermes. Les incorporer délicatement à la préparation au marron.

  • Verser dans un moule à cake (ou un moule à manquer ou un moule à bûche) et faire cuire 30 minutes environ (le couteau doit ressortir sec). Faire refroidir le gâteau sur une grille.

  • Préparer le confit de mandarine : éplucher les mandarines au couteau et tailler les suprêmes. Les mettre dans une poêle avec le sucre et l’huile d’olive de Nyons AOP. Laisser caraméliser et réserver.

  • Couper le gâteau en deux (dans l’épaisseur), insérer le confit de mandarine et refermer.

  • Préparer la chantilly : récupérer les ustensiles et la crème fraîche au réfrigérateur. Fouetter la crème, ajouter le sucre glace, le fixateur de chantilly, l’arôme d’orange et le zeste d’une demie orange : la chantilly doit être ferme. Réserver les ¾ dans une poche à douille.

  • Utiliser le quart de la chantilly pour couvrir les côtés du gâteau avec une petite spatule et en mettre une fine couche sur le dessus. Décorer le gâteau avec la poche à douille. Terminer en parsemant le zeste de la demie orange restante et quelques décorations en sucre. Réserver la bûche marrondarine au frais jusqu’au service.

Recette réalisée dans le cadre du programme EcceOlio financé par l’Union européenne.




Facebook IconYouTube IconTwitter Icon