Filtrée ou pas ?

Y a t-il une différence fondamentale entre huile d’olive

filtrée et non filtrée ?

 

A la sortie du moulin, l’huile d’olive présente un aspect trouble dû à la présence en quantités minimes d’eau et de particules solides (les restes de chair d’olives, un peu comme la pulpe de l’orange dans le jus d’orange !). Pour enlever ce « trouble » et avoir une huile qui « brille de mille feux », le processus est tout simple et naturel, on filtre l’huile à travers un filtre de coton qui va retenir toutes ces particules.

La filtration permet une meilleure conservation de l’huile d’olive en enlevant tous les éléments qui peuvent entraîner une oxydation (un rancissement) précoce de l’huile d’olive.

L’huile non filtrée garde le charme de la naturalité du produit, son caractère authentique mais il faudra l’utiliser plus rapidement.

La différence aromatique quant à elle tient plus de la « croyance » de la personne qui déguste, beaucoup pensant qu’une huile filtrée est plus fruitée. Pourtant, seuls des spécialistes de la dégustation peuvent espérer faire la différence !

HUile d'olive cruche coule

Faites l’essai : filtrer une petite quantité d’une huile non filtrée à travers un filtre à café puis déguster, à l’aveugle, l’huile d’olive non filtrée et celle filtrée. Vous verrez, la différence n’est vraiment pas flagrante !

Alors filtrée ou non, choisissez avant tout l’huile d’olive qui vous convient en fonction de vos goûts et des usages que vous en ferez.

 

 

Cliquez ici pour en découvrir encore plus sur l’huile d’olive…

Crédit photo : 123RF / Michele Ursi et 123RF / serezniy

Par Alexandra Paris

Posté le 18 Mar 2020


Facebook IconYouTube IconTwitter Icon